In FOOD AND DRINKS

Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris

Bonsoir à vous mes gastronomes préférés ! Ce soir je vous donne rendez-vous dans le seul restaurant triplement étoilé de Monaco : Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris.

Introduction

Comme vous le savez, j’ai eu la chance d’y être conviée en février dernier afin d’y déguster un merveilleux dîner (pour voir l’article, c’est par ici). Mais cette fois-ci je vais vous dévoiler le nouvel espace dédié à ce dernier pendant les travaux de l’Hôtel de Paris. Afin d’effectuer des rénovations et des changements dans les arrières du restaurant (cuisines, offices, etc), le Chef Alain Ducasse a pris ses quartiers au niveau de l’ancien « Côté Jardin » qui donne sur l’Opéra de Monte-Carlo et la mer Méditerranée.

Pour cette deuxième visite, l’article sera surtout axé sur la photographie.

Notre expérience au restaurant Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris

L’atmosphère & la décoration

Karine nous accueille avec un large sourire et nous accompagne à notre table. A notre plus grande surprise nous découvrons la salle de restaurant qui est resplendissante.

Le mobilier en bois nous renvoie au monde du yachting. Les miroirs se trouvent au-dessus des tables pour apporter un effet de profondeur totalement réussi. Les fournitures sont celles qui ont toujours été employées au Louis XV. Leurs tons beiges se marient à la perfection avec le nouvel habitacle. Je suis agréablement surprise d’admirer un espace si harmonieux et lumineux.

Ensuite le Directeur de la restauration nous mène dans leur majestueuse cave à vins où il est possible de venir s’installer à la table le temps d’une dégustation de vins rares. Nous nous sommes d’ailleurs permis d’admirer ce trésor inestimable qui contient des bouteilles de « Cheval Blanc », « Petrus », « Château d’Yquem » et j’en passe. Nous avons eu un grand coup de cœur pour cette pièce spectaculaire qui offre une réelle intimité (il est possible de fermer les portes).

Enfin, nous nous rendons dans les jardins verdoyants qui ondulent au grès du vent offrant une vue panoramique sur la mer Méditerranée et l’Opéra de Monte-Carlo.

Après cette visite, nous prenons place à notre élégante table, confortablement installés dans sa banquette en cuir. 

Dégustation des mets 

Le restaurant triplement étoilé propose deux menus (hors boissons) midi et soir (Menu Jardins de Provence à 240 euros et Menu Gourmet à 360 euros).

Il est également possible de choisir des mets à la carte (entrées de 80 à 166 euros – plats principaux de 106 à 140 euros – sélection de fromages frais et affinés 30 euros – Desserts 36 euros).

Le talentueux Chef Dominique Lory nous a concocté un menu dégustation composé de sept mets différents (à l’aveugle) digne de ce nom !

Mais avant de commencer ce voyage culinaire, le sommelier nous sert des coupes de Champagne accompagnées de leurs incontournables et colorées pâtes à pain. Ensuite, une jeune femme nous sert des divins barbajuans (spécialités monégasques) et de délicats amuse-bouches agrémentés d’une purée d’olives noires. Ces diverses préparations nous ouvrent l’appétit… que le dégustation commence !

Un éventail de condiments nous es déposé sur la table : une savoureuse huile d’olive de la Trinité, une quenelle de beurre salé, de la fleur de sel, du poivre fraîchement moulu et une sélection de pains frais (complet, truffé, aux olives et au lard).

Puis, pour un effet « wow » garanti, notre serveuse nous présente des poissons, issus de la pêche locale, crus et garnis de divers condiments sur des pierres chaudes. Soudainement, elle renverse de l’eau bouillante et recouvre l’ensemble avec une cloche en verre. A l’intérieur, la vapeur d’eau qui se crée permet de cuire les poissons en quelques instants. C’est une réalisation spectaculaire digne d’un restaurant étoilé.

Les entrées (3 chacun)

Gamberoni de San Remo, fine gelée de poisson de roche, caviar

Les produits nobles sont sublimés par la main de maître du Chef Lory. Les éléments de la mer sont à peine transformés pour apprécier leurs saveurs à la fois délicates et stupéfiantes. Nous avons adoré le choix du contenant qui met en valeur le dressage appliqué des cuisiniers. Nous sommes séduits par cette entrée fraîche et goutue.

Bouillon Rafraîchi de melon, citronnelle/gingembre et homard bleu

Je suis très curieuse de découvrir cette préparation qui rassemble des produits caractériels avec des goûts prononcés et épicés.  Une fois en bouche, j’apprécie une indescriptible explosion de saveurs qui s’associent incroyablement bien. Je trouve l’association du gingembre et du melon très judicieuse, les deux éléments se confondent d’une manière merveilleuse. Je pense que le melon (produit frais et sucré) permet d’atténuer le puissant parfum du gingembre. Résultat totalement réussi, pour le plus grand plaisir de mes papilles gustatives !

Cookpot de millet, garniture d’un minestrone

Le « Cookpot » est toujours un bon choix, il est le plat signature de la maison Ducasse. Il est élaboré uniquement à base de légumes de saison à la fois croquants et fondants en bouche. Pour ma part en cette fin de mois d’août, je retrouve des carottes, des haricots verts et coco, des courgettes, des radis, des oignons, des navets, des artichauts et j’en passe. Le tout servi avec un minestrone divinement parfumé. C’est un met qui respecte les produits en les sublimant avec brillant… divinement appétissant.

Primeurs des jardins de Provence à la truffe noire

Langoustines à la vapeur, pêches et sésame, haricots verts

Risotto aux champignons sylvestres, salades amères, citron – Sans aucun doute le meilleur que nous ayons dégusté !

N.B : Si, lors de votre visite au Louis XV, vous choisissez le risotto, faites attention car c’est tout de même une préparation riche et rassasiante. 

Les plats principaux (2 chacun)

U stocafi à la monégasque

En toute sincérité nous avons un petit peu honte de ne pas connaître ce met typiquement Monégasque et azuréen. Alors nous demandons au Chef de découvrir ce plat à base de morue (poisson doux mais très salé), poivrons, tomates et olives noires assaisonnés à l’huile d’olive. Nous avons adoré cette composition à la fois caractérielle et très parfumée au travers de ses condiments, marqueurs de la région Provençale. Pour les amateurs de nouvelles saveurs, il faut absolument le déguster pour apprécier une spécialité régionale.

Pintadon des Landes aux girolles et pommes grenailles

La chair est absolument exceptionnelle ! D’une part croustillante de part sa peau dorée puis moelleuse grâce à une cuisson parfaitement maîtrisée. Les petites pommes grenailles sont les meilleures que j’ai dégustées (oui sincèrement) et les girolles sont délicieusement parfumées pour apporter une réelle valeur ajoutée à ce met d’exception.

Poitrine de pigeonneau, figues et céleri fondant genièvre

 

Fromages & Desserts

Afin d’établir une transition entre les mets et les desserts, les artistes pâtissiers nous ont réalisé un granité à base de pomme verte et verveine pour favoriser la digestion. Une pointe de fraîcheur est toujours la bienvenue lors d’un tel repas !

Fromages frais et affinés.

Pour notre part nous avons sélectionné : le comté, la tomme de brebis, le chèvre frais et le crémeux.

Notre assiette de fromages est servie avec un mesclun de salade croquant, l’association des deux éléments est très agréable.

Baba au Rhum de votre choix, crème mi-montée

Le baba au rhum est un dessert signature du Chef Ducasse. Sûrement l’un des desserts les plus délicieux que j’ai jamais apprécié dans toute ma vie ! L’équilibre est extraordinaire doté d’une texture à la fois aérienne et moelleuse. Puis, nous avons la possibilité de choisir le rhum de notre choix sous les précieux conseils de la serveuse. Le rhum ne prend pas le dessus sur le goût même du baba nature. L’alliance des deux produits est époustouflante… une pure merveille gustative !  Si vous allez dans un restaurant du Chef Alain Ducasse, il faut absolument le découvrir, vous ne serez pas déçus du voyage.

Petite anecdote : le récipient qui contient le baba au rhum a été pensé par le Chef. Il a été créé spécialement pour ce dessert signature.

Fraises de Carros, délicate faisselle à la vanille de Tahiti

Un dessert frais, composé exclusivement de fraises. Elles sont dans tous leurs états, c’est-à-dire sous forme de sorbet, granité et fraîchement coupées. La composition est accompagnée d’une légère et rafraîchissante faisselle à la vanille. L’union des deux réalisations est tout simplement parfaite.

Je trouve cet entremets très féminin de part son délicat dressage et sa couleur rose poudrée qui rappelle la féminité dans toute sa splendeur. 

Pêche Opaline, crème glacée thym citron, groseilles

 

Au Louis XV, un grand nombre de surprises vous accompagnent tout au long de votre repas. Donc, pour finir en beauté, une assiette de mignardises fruitées nous est servie. Mais aussi des chocolats de la Manufacture de Paris (mes préférés), des chouchoux et un agréable sorbet aux fruits rouges.

Personnellement, je me laisse tenter par une merveilleuse infusion fraîche à base de sauge, ananas et verveine. L’association parfaite pour terminer ce remarquable et inoubliable repas.

Nous souhaitons sincèrement remercier toute l’équipe du restaurant le Louis XV – Alain Ducasse pour ce moment magique de part l’accueil, le service et la cuisine. Tout est au rendez-vous pour passer un après-midi mémorable dans le seul restaurant trois étoiles au Guide Michelin de la Principauté.

Sur ces jolies pensées, je vous dit à très vite pour de nouvelles aventures !

Contact

Adresse : Hôtel de Paris, Place du Casino – 98000 Monaco

Téléphone : (+377) 98 06 88 64

Site Internetwww.alain-ducasse.com

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Nouvel An à la Vague de Saint-Paul

Nouvel An à la Vague de Saint-Paul

Posted on 15 janvier 2017

MVoyagerblog est invitée au Rampoldi

Le restaurant Rampoldi

Posted on 11 décembre 2016

Previous PostSpa Fairmont Monte-Carlo
Next PostLes champs de CHANEL

No Comments

Leave a Reply